La Psychanalyse pour surmonter le deuil



Souvent associé à la mort, le deuil est une étape critique de la vie qui amène à se reconstruire après le décès d'un proche. Le deuil provoque des émotions profondes comme la tristesse, la colère ou encore la solitude.
Le deuil ne veut pas nécessairement dire la mort de quelqu’un. Cela peut-être toute situation devant une relation à la perte, perte de l’objet.
Pour surmonter le deuil et réapprendre à vivre, de nombreuses méthodes existent. Parmi elles, la psychanalyse est une méthode efficace pour retrouver un équilibre psychique, sans passer par la prise de médicaments.


 


Accepter et surmonter le deuil : l'aide précieuse de la psychanalyse



Le deuil s'accompagne d'émotions profondes que la psychanalyse va atténuer. En effet, par la force des mots, les séances de psychanalyse vont permettre d'identifier ces émotions, mettre des mots sur les maux pour ensuite mieux les canaliser.

Dans les étapes du deuil, il faut voir la psychanalyse comme un accompagnement. Le patient va petit à petit reprendre le contrôle sur son psychisme en lâchant prise. Durant les séances, le patient exprimera différentes émotions (cris, pleurs, mutisme, rires...). Une extériorisation qui lui permettra à terme, d'accepter et de surmonter le deuil.

 


Comment la psychanalyse aide à sortir du deuil et réapprendre à vivre


Pour aider le patient à surmonter le deuil, la psychanalyse s'appuie sur 7 étapes successives, théorisées par le docteur Elizabeth Kubler-Ross.

  • Déni : la personne est encore sous le choc, elle nie le décès et refuse d'accepter la situation

  • Douleur : la personne accepte le décès, elle est envahie de sentiments très profonds comme la culpabilité, les regrets et les remords

  • Colère : la personne est en proie d'un sentiment d'injustice qui l'a met dans des états colériques

  • Marchandage: la personne se sent frustrée et peut même commencer à blâmer les autres pour la perte subie

  • Dépression : si la personne a accepté le décès, ce n'est pas pour autant qu'elle est capable d'y faire face. Douleur et désespoir font partie de son quotidien

  • Reconstruction : l'étape clé du deuil, la personne endeuillée se réconcilie progressivement avec elle-même, ses proches et la réalité.

  • Acceptation : la personne reprend le goût à la vie, se reprend en main et s'ouvre à ses proches et envisage un nouvel avenir. Si la douleur est encore là, elle n'est plus omniprésente...


Ces étapes ne sont pas toujours aussi linéaires, et peuvent parfois amener à revenir à un stade antérieur.

A noter que la durée de chaque stade varie d'une personne à l'autre. Selon les individus, une étape peut durer de quelques jours à plusieurs années...

Il est admis par les analystes qu’un deuil se traverse, si il se traverse correctement, qu’il dure entre quelques mois à un an.


Vous souhaitez surmonter votre deuil ? Contactez-moi !


Vous souhaitez affronter votre deuil de manière douce et dans un cadre rassurant ? Le cabinet de psychanalyse de Michael Baralle pour vous aider à réapprendre à vivre. Pour plus d'informations sur nos prestations et pour prendre rendez-vous contactez-nous.

Cabinet de Psychanalyse et Psychothérapie
3, Square Lamarck
75018 PARIS

Métro Lamarck (ligne 12)

 

Tel : 01 42 58 37 80

 

 

 



La psychanalyse
  • La psychanalyse, c'est aider les gens à devenir ce qu'ils sont. " Dolto.

  • " Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte." Anna et Sigmund Freud
  • " Changer, jeter, c'est la même chose mais le premier est plus subtile que le second." Klein
  • " On ne perçoit dans le monde environnant que ce qu'on est soi-même, on se "projette" sans cesse dans chaque objet. " Groddeck
  • " Si vous avez compris, vous avez sûrement tort. " Lacan
  • " Dans les moments où le système psychique fait défaut, l'organisme commence à penser. " Ferenczi
  • " C'est souvent la chose la plus fâcheuse du monde que d'avoir raison. " Adler
  • " Allez mieux d’abord, on analysera ensuite si vous le voulez. " Berne
  • " Lorsqu’on ne parle pas de l’essentiel rien d’autre ne peut être dit d’important. " Yalom
  • " Nous sommes trop enclins à penser la haine dans son opposition à l'amour. " Little
  • " L’attachement est un besoin vital d’être écouté, entendu, compris et soutenu. " Bowlby

 

Articles récents


Cabinet de psychanalyse et de psychothérapie à Paris 18ème.

Blog.michaelbaralle.fr propose des articles sur la psychanalyse et la psychothérapie en analyse transactionnelle .Entamer u...

Lire la suite


Retrouver le sens de sa vie, exister, vivre !

Retrouver le sens de sa vie, ex...

Lire la suite


Le « vide sexuel » dans le couple

Sexualité, libido et joui...

Lire la suite


Le couple : une histoire paradoxale

Une voie de réalisation avec deux voix distinctesLe couple peut être un...

Lire la suite


La parole qui guérit !

La parole-corps en psychanalyse :Dans la psychanalyse, les êtres humains sont appelés des "par les êtres" ai...

Lire la suite


Aligner sa vie extérieure avec sa vie intérieure

Le dehors et le dedans de nous-même Le cheminement intérieur, ce que les philosophies or...

Lire la suite