Editorial


Pourquoi la question du corps de la lettre convoque-t-elle, à la fois la psychanalyse et l’anthropologie, au-delà des affinités qui leur sont habituellement reconnues

Selon Jacques Lacan, la « représentation du mot, est ce qui est déjà là avant que vous s'en fassiez la représentation écrite, avec tout ce qu'elle comporte (…). C'est l'un des ressorts le plus essentiels de l'écriture[1] ». En effet suite à ce propos, il reste essentiel d'apprécier l'écriture comme un vaste ensemble systémique, c'est à dire une forme de communication humaine qui va pouvoir s'exprimer au moyen d'un ensemble de marques visibles liées, par convention, à un niveau structurel particulier du langage. En cela, nous voulons souligner le fait que l'écriture est en principe la représentation du langage plutôt que la représentation directe de la pensée et le fait que le langage parlé a plusieurs niveaux de structure, y compris les phrases, les mots, les syllabes et les phonèmes, c'est à dire les plus petites unités de langage. [1] Lacan, Jacques, Le séminaire livre XVIII, D'un discours qui ne serait pas du semblant, Seuil, Paris, 2007.

Read more

Psychopathologie générale et histoire de la psychiatrie

Après la Révolution française, le docteur Pinel[1] bouleverse le regard sur les fous (ou « aliénés ») en affirmant qu'ils peuvent être compris et soignés. Il préconise un « traitement moral » qui anticipe nos psychothérapies modernes. La loi de 1838 et à la mise en place du « bienfaisant » asile[2] s'est perpétré dans un récit jusqu'aux années 1970. Il sera question des aliénistes : eux sont de plus en plus sous les feux, à l'intersection de la politique, de la médecine voire de la vie mondaine. [1] F. Huguet, Les professeurs de la faculté de médecine de Paris. Dictionnaire biographique 1794-1939, 1991, p.367. [2] Paul Sérieux et Lucien Libert. Régime des aliénés en France au XVIIIe siècle, Annales médico-psychologiques, 74, n˚ 7, 1916, p. 75-98.

Read more

Psychopathologie, droit et de la prise en charge

Toute pratique humaine conduit ainsi à l'élaboration de règles de méthode qui s'articulent en codes de pratiques désignés parfois sous le nom de déontologie. La déontologie d'un métier c'est ce qui résulte de la mise en commun, de la confrontation, de la dispute des praticiens face au réel de leur objet commun, et cette transmission aboutit dans certains cas à l'écriture d'un code dit de déontologie. Il est clair que c'est dans la confrontation des praticiens du métier que s'élabore cette déontologie. A ce titre, la déontologie est le produit de l'histoire de la constitution d'un point de vue, elle permet à chacun de se référer aux impossibilités enregistrées par les pairs dans le passé, et de régler sa position subjective selon des hiérarchies d'obligations et de contraintes qu'il fait siennes. Les règles du métier sont à la fois règles méthodologiques et éthiques.

Read more

Quelques réflexions de clinique contemporaine

Depuis Sigmund Freud le monde a changé, le social et notre vie quotidienne ont évolué, les conséquences directes sont que la clinique psychiatrique et psychanalytique aussi, elles ont bien évidemment été influencées par le discours social. On a assisté à une véritable mutation à la fois de la subjectivité et de l'existence collective dans notre société, où l'on voit apparaître ce que l'on peut déjà appeler, comme Charles Melman, «la nouvelle économie psychique». Le moteur de l'individu moteur n'est plus le désir mais la jouissance. Notamment avec l'impact d'une culture patriarcale moins contraignante, de l'émancipation des femmes, de la dynamique d'égalité en droit des sexes, de la mise en place de la parité, de plus en plus de familles monoparentales et d'une tendance au consumérisme sexuel pour les deux sexes. Dans la mesure où l'on sait que ce qui caractérise la névrose est la question sexuelle.

Read more


Cabinet de Psychanalyse et Psychothérapie de groupe
3, Square Lamarck
75018 PARIS

Métro Lamarck (ligne 12)

 

Tel : 01 42 58 37 80

 

 

 



La psychanalyse
  • La psychanalyse, c'est aider les gens à devenir ce qu'ils sont. " Dolto.

  • " Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte." Anna et Sigmund Freud
  • " Changer, jeter, c'est la même chose mais le premier est plus subtile que le second." Klein
  • " On ne perçoit dans le monde environnant que ce qu'on est soi-même, on se "projette" sans cesse dans chaque objet. " Groddeck
  • " Si vous avez compris, vous avez sûrement tort. " Lacan
  • " Dans les moments où le système psychique fait défaut, l'organisme commence à penser. " Ferenczi
  • " C'est souvent la chose la plus fâcheuse du monde que d'avoir raison. " Adler
  • " Allez mieux d’abord, on analysera ensuite si vous le voulez. " Berne
  • " Lorsqu’on ne parle pas de l’essentiel rien d’autre ne peut être dit d’important. " Yalom
  • " Nous sommes trop enclins à penser la haine dans son opposition à l'amour. " Little
  • " L’attachement est un besoin vital d’être écouté, entendu, compris et soutenu. " Bowlby

 

 

Derniers articles

Vous souffrez d'un mal-être chronique, vous êtes fatigué, anxieux, et vous avez tenté de multiples approches qui sont restées vaines ?

Selon Freud, le fantasme est une représentation (consciente ou non) mettant en scène le désir d’un sujet et impliquant systématiquement d’autres personnes que lui.