La psychothérapie …


La psychothérapie analytique a une indication plus large que la cure type psychanalytique. Dans de nombreux cas, l'analyse est contre-indiquée en particulier en raison de la fragilité du « moi » du patient. Une Psychothérapie inspirée de la psychanalyse sera plus facilement supportée. Elle permet d'apporter une aide focalisée sur certains conflits.


C'est un traitement que l'on peut presque toujours entreprendre sans courir de risques et dont la durée est moins longue qu'une psychanalyse classique.

On base l'ensemble de la technique des Psychothérapies analytiques sur l'interprétation du matériel verbal proposé et associé librement par le patient. Ces interprétations plus simples, plus rationalisées que lors de la cure analytique, visent à l'explicitation des conduites ou des affects avec pour but l'atténuation ou la disparition des conflits intrapsychiques dont le patient veut se libérer.


"Le moi de l'homme n'est pas réductible à son identité vécue"
. Jacques Lacan

Qu'est-ce qui caractérise la psychothérapie analytique ?

La psychothérapie analytique utilise une partie de la technique analytique en se différenciant sur les points suivants :

 

  • En psychothérapie, le patient est assis en face avec le thérapeute
  • Il y a des échanges transactionnels entre le thérapeute et le patient
  • Le vécu émotionnel est au centre du processus analytique
  • Le travail analytique est mené en fonction de la structure de personnalité et au plus près de la réalité de chacun pour nous reconnaître dans notre individualité.


Comme dans l'analyse, on retrouve une recherche de l'assouplissement du sur-moi, une déculpabilisation, un déconditionnement, une acquisition des nuances. La thérapie s'achève lorsque les conflits psychiques ont disparu et que la personne se sent prête à affronter le quotidien sans l'appui d'un thérapeute.

 

La psychothérapie telle que je la propose est un processus profond qui permet de travailler au cœur de la problématique, elle n'est pas centrée sur le symptôme.





La psychothérapie gère avant tout la relation entre l'élan de vie et les freins ou blocages qui l'entravent ; et ce, quelle qu'en soit la forme des symptômes. Ne traiter qu'un type de symptôme serait ici un non-sens.

 

A quelles demandes profondes répond la psychothérapie ?

 

 

  • Se libérer de scénarios répétitifs

  • Trouver une issue aux états dépressifs, aux dépendances quelles qu'elles soient

  • Reprendre contact avec sa joie de vivre

  • Devenir acteur de sa vie


En résumé, la psychothérapie s'adresse à toute personne désireuse de se rencontrer en profondeur, de devenir plus consciente de ses réalités psychologiques, de donner un sens à ses expériences de vie et de s'ouvrir à son processus d'évolution.

 

Une psychothérapie analytique peut vous aider à mettre des mots sur un "mal-être”, des symptômes, une souffrance et vous permettre de dénouer les nœuds qui en sont à l'origine.

Vos inquiétudes en tant qu'adulte peuvent être diverses :

  • Vous êtes aux prises d'un sentiment de "mal-être” : dépression, anorexie, boulimie, insomnie, obsession, TOC, stress, addiction (tabac, alcool, drogue, ...), angoisse, anxiété, fatigue, tristesse, dépendance, phobie, maltraitance, ...
  • Vous vivez une période de bouleversement familial, personnel ou professionnel : maladie, décès, deuil, séparation, divorce, déménagement, faire face au handicap, burnout, épuisement professionnel, ...

  • Vous rencontrez des difficultés dans votre rapport aux autres : inhibition, agressivité, timidité, problème de couple, ...

  • Vous souffrez d'une maladie psychosomatique (symptômes physiques pour lesquels aucune explication médicale n'est trouvée) : migraine, pelade, eczéma, maux de ventre, ...

  • Vous allez être parent et vous ressentez craintes, angoisses ou un questionnement sur votre rôle de parent, ...

  • Vous rencontrez des difficultés relationnelles avec votre enfant ou votre adolescent : anxiété, agressivité, colère, problèmes d'autorité, ..

 

Je vous propose de venir me rencontrer à mon cabinet 3. Square Lamarck à Paris 18ème, pour résoudre les difficultés qui vous envahissent.

 

Rencontrer un thérapeute vous permettra de mettre des mots sur ces comportements, ces pensées ou ces angoisses qui vous habitent. S’exprimer librement dans le cadre d’une psychothérapie permet de révéler les phénomènes inconscients à la source des symptômes et des répétitions qui vous empêchent de mener votre vie pleinement.

 

Lors de notre premier entretien, nous travaillerons ensemble pour formuler vos difficultés et comprendre votre situation, afin de cerner vos attentes et de vous proposer une modalité de travail adaptée.

 

Le rythme des consultations peut être variable selon la situation.

 

 

En savoir plus sur la psychothérapie analytique...

 




Cabinet de Psychanalyse et Psychothérapie de groupe
3, Square Lamarck
75018 PARIS

Métro Lamarck (ligne 12)

 

Tel : 01 42 58 37 80

 

 

 



La psychanalyse
  • La psychanalyse, c'est aider les gens à devenir ce qu'ils sont. " Dolto.

  • " Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte." Anna et Sigmund Freud
  • " Changer, jeter, c'est la même chose mais le premier est plus subtile que le second." Klein
  • " On ne perçoit dans le monde environnant que ce qu'on est soi-même, on se "projette" sans cesse dans chaque objet. " Groddeck
  • " Si vous avez compris, vous avez sûrement tort. " Lacan
  • " Dans les moments où le système psychique fait défaut, l'organisme commence à penser. " Ferenczi
  • " C'est souvent la chose la plus fâcheuse du monde que d'avoir raison. " Adler
  • " Allez mieux d’abord, on analysera ensuite si vous le voulez. " Berne
  • " Lorsqu’on ne parle pas de l’essentiel rien d’autre ne peut être dit d’important. " Yalom
  • " Nous sommes trop enclins à penser la haine dans son opposition à l'amour. " Little
  • " L’attachement est un besoin vital d’être écouté, entendu, compris et soutenu. " Bowlby


 

Articles récents

La perte de l’objet d’amour est l’étape première de la mélancolie, mais aussi du deuil. La mélancolie, selon FREUD, est une dépression extrêmement douloureuse qui fait perdre à un individu tout l’attrait qu’il a pour le monde extérieur.

Lisez la suite


Cette fin du XIXe siècle qui précède les horreurs du XXe est marquée par une certaine idéologie du progrès, une certaine foi dans les Lumières et la Raison


Publié sous le titre original Die Zukunft einer Illusion, L'Avenir d'une illusion est un article de Sigmund Freud paru en 1927. Subdivisé en 10 chapitres, il questionne le devenir de la religion à travers la culture, en réalisant une rétrospective dans le passé de celle-ci.


Le sujet pose comme présupposé à son traitement deux axiomes : qu’il existerait quelque chose comme un « sujet contemporain » et qu’il serait face à une alternative éthique lui imposant de choisir entre jouissance de l’objet et jouissance de l’identité.


Pour introduire notre propos nous nous appuierons sur la notion de paradigme empruntée parGeorges Lantéri-Laura à TS Khun.