Afficher tout

Comment devenir psychothérapeute ?

Les qualités requises pour devenir psychothérapeute

En termes de savoir-être, un psychothérapeute doit être à l’écoute, empathique, avoir une bonne capacité d’analyse et le sens du contact humain. En plus d’avoir de sérieuses connaissances en psychopathologie et d’avoir une expérience professionnelle clinique aboutie.

En effet, un psychothérapeute doit être en mesure d’aider à soigner tous types de mal-être, troubles ou pathologies. Bien entendu, cela implique également d’avoir étudié de façon poussée les troubles psychologiques et comportements humains lors de sa formation. Combinées aux qualités citées plus haut, ces connaissances seront essentielles pour inspirer la confiance à ses futurs patients, un critère clé pour que l’installation d’un transfert positif puisse de faire et ainsi contribuer à une thérapie réussie. En tant que patient, il est primordial de vous tourner vers quelqu’un de professionnel et reconnu dans le domaine.

Ainsi, en raison du nombre de compétences requises, et du caractère unique de la pratique, le titre de « Psychothérapeute » n’est délivré que sous certaines conditions, même pour les professionnels qui opèrent déjà dans le secteur du médical.

Comment obtenir le titre de psychothérapeute ?

Le titre de psychothérapeute est réglementé par l’agence régionale de la santé – A.R.S. Il peut être attribué à des professionnels qui possèdent d’ores et déjà le titre réglementé de « médecin », ou « psychologue », ainsi qu’aux « psychanalystes » ayant poursuivi une formation universitaire en psychopathologies et clinique.

Autrement dit, il est nécessaire d’avoir obtenu l’un des diplômes suivants :

  • un doctorat en médecine
  • un diplôme de niveau Master 2 spécialisé : psychanalyse ou en psychologie clinique

Une formation de 400h en psychopathologie ainsi qu’un stage pratique de 5 mois doivent également avoir été effectués, excepté dans certains cas de figure : les psychologues ayant effectué un stage équivalent au cours de leur formation, par exemple, en sont dispensés.

Cette formation est axée sur le fonctionnement des processus psychiques, les grandes pathologies cliniques, ainsi que les approches et théories utilisées en psychothérapie. Elle est donc essentielle à toute bonne pratique de la discipline.

Les psychanalystes doivent également être membres d’une association reconnue pour demander en tant que formation complémentaire le titre de « psychothérapeute » en plus des exigences de formation universitaire au niveau du Master 2.

Car une fois toutes ces conditions remplies, l’obtention du titre n’est pas automatique : il est nécessaire d’effectuer une demande d’inscription au registre ADELI de l’A.R.S, l’Agence Régionale de la Santé. L’usage du titre de psychothérapeute est formellement interdit tant que la demande d’inscription n’a pas été acceptée par cette dernière.

Nous pouvons ainsi conclure en disant que la psychothérapie est un métier exigeant, de haut niveau de connaissances en psychologie clinique.

Il est à savoir que de nombreuses personnes pratiquent la psychothérapie, sans aucunes formations abouties, voire sans aucunes formations théoriques ou cliniques, et cela en s’affichant sur internet ou avec des plaques professionnelles avec la mention « Psychothérapie » (qui n’a rien à voir avec le titre de « Psychothérapeute » qui lui, est réglementé par l’A.R.S et vous garantit d’avoir un professionnel).

Quand on connaît le niveau de saturation du marché, notamment dans les grandes villes, on comprend à quel point il est important de se rapprocher de quelqu’un de fiable et sérieusement formé et assis dans sa pratique.

Dans ce cadre professionnel et réglementé par l’ARS, je suis en mesure de vous accueillir pour un premier rendez-vous dit informatif, dans mon cabinet situé à Paris 18.

Vous pouvez me contacter au 01.42.58.37.80 ou via le formulaire de contact.