L’INHUMAIN EN L’HOMME

Afficher tout

L’INHUMAIN EN L’HOMME

image_news_5bfd0a051182e

Nous aimerions, pour commencer notre réflexion, resituer la pensée de Freud dans son contexte historique : la fin du XIXe siècle, dont l’historien Hobsbawm indique qu’il s’est achevé en 1914, à l’ouverture de la première grande guerre mondialisée. Cette fin du XIXe siècle qui précède les horreurs du XXe est marquée par une certaine idéologie du progrès, une certaine foi dans les Lumières et la Raison. C’est le triomphe de l’idée selon laquelle l’humanité dans son ensemble a une histoire commune, et que cette histoire universelle suit une même orientation, depuis l’aube des temps jusqu’à maintenant, orientation qui mène …